Nouvelles de la MFR

Le suivi individualisé des élèves

L’alternance permet aux jeunes de valoriser des qualités pratiques que l’on ne décèle pas obligatoirement dans les cours généraux. Il est en effet intéressant pour moi qui enseigne les matières générales de participer à la correction des plans d’étude technique. C’est un moment d’échange avec  chaque élève, un moment où il peut me faire découvrir des choses, d’un point de vue technique, ou sur la spécificité de son propre lieu de stage. 

A Landivisiau, le cheval sert de moteur aux études par le biais des stages, et motive ou remotive des élèves qui ne trouvent pas leur compte dans un enseignement classique. Cela permet de rendre plus concret des enseignements théoriques. On mesure régulièrement les effets positifs de l’alternance par le retour des élèves, et des familles qui voient leurs enfants transcendés par leur scolarité à la MFR. Et cerise sur le gâteau, la réussite au bac est au rendez-vous, et de plus en plus la poursuite d’études. L’insertion professionnelle se trouve également facilitée par cette formation en alternance.

Les visites de stage constituent également  un moment important de l’année. Cela nous permet d’avoir un contact avec le terrain, de saisir les réalités professionnelles, d’avoir un regard de professionnels sur nos jeunes. Mais c’est  aussi un moyen intéressant de voir les élèves sous un autre jour, totalement différent de celui des cours. Pour l’élève, qu’un formateur de la MFR vienne spécialement le voir, c’est un grand jour. Généralement, l’élève à plaisir à nous faire visiter sa structure de stage.

Transmettre son savoir

Géraldine Kerros est secrétaire à la MFR de Landivisiau. C’est un poste ou il faut faire preuve d’une grande polyvalence, ou l’on fait  l’interface entre l’équipe pédagogique, les familles, les élèves et les maîtres de stage.

Dans son métier, Géraldine accueille régulièrement des stagiaires, de tous niveaux, que ce soit des jeunes en formation initiale, ou des adultes en reconversion. Elle aime leur faire découvrir les multiples facettes de son métier : entre l’accueil physique, téléphonique, le classement, l’archivage, la facturation ou la comptabilité.

Elle apprécie l’aide que lui apportent les stagiaires, et mesure leurs capacités d’adaptation, tout en mesurant leur évolution dans le temps.

Géraldine conseille la formation en alternance car elle constate qu’avec un pied à l’école et un pied au travail, les jeunes prennent conscience des réalités du métier et qu’ils murissent progressivement leur projet professionnel.

Voyage d'étude Paris 2016

Les élèves de seconde de la Mfr de Landivisiau en Voyage d'étude à Paris. Au programme, visite du Salon du cheval et Visites touristiques.

 

Lire la suite...

Voyage d'étude en Normandie

A la découverte de la Normandie :

Les 2 classes de Terminale Bac Professionnel de la M.F.R. de Landivisiau se sont rendus en Normandie pour un voyage d’études alliant les visites culturelles et historiques aux visites professionnelles.

Le programme commençait par une visite de l’abbaye du Mont Saint Michel, lieu incontournable en Normandie, ou les élèves ont découvert la richesse historique et architecturale de ce monument.

Puis le voyage se poursuivit avec des visites professionnelles au Haras du Pin, qui est un haut lieu de l’hstoire équestre française, et par le Haras de Bouquetot qui emploie 26 salariés et est dirigé par Benoit Jeffroy, ancien élève de la M.F.R. : présentation d’étalons et de  Trêve, une jument qui a gagné deux fois le grand prix de l’Arc de Triomphe. Cette visite fut très enrichissante au niveau professionnel et motivante pour les élèves.

La partie historique fut également importante avec la visite du mémorial de Caen, mais aussi les plages du débarquement ainsi que le cimetière américain qui a permis de comprendre l’importance des pertes humaines pour défendre la liberté. Une dernière visite permis de découvrir une cidrerie et la vente directe. De manière unanime, les élèves ont apprécié ce voyage d’études avec une grande variété de visites.

La Maison familiale à Pontivy

Les élèves des classes de premières de la M.F.R. de Landivisiau ont participé aux ventes aux enchères de chevaux de sport à Pontivy.

 Sous la direction de leur formatrice Elodie Rabot, et avec la collaboration de Madame Rousseau de l’élevage de la Gesmeraye, les élèves ont appris à préparer les chevaux et à les présenter pour la vente aux enchères. C’est un travail méticuleux, il ne faut négliger aucun détail. Tous les chevaux doivent être présentés sous leur meilleur jour devant des acheteurs potentiels, qui s’ils sont convaincus par la présentation des chevaux, vont renchérir pour obtenir ces chevaux.

Au fur et à mesure que les ventes approchaient, le travail s’intensifiait et le stress montait !

En effet présenter des chevaux de sport devant un public averti n’est pas une chose aisée.

Mais tous les élèves ont réussi cet exercice, ce qui leur a permis de perfectionner leurs connaissances, de gagner en confiance, et de côtoyer l’univers des professionnels du cheval.